Congé parental - allocations parentales

Un modèle de la commission fédérale de coordination pour les questions familiales COFF pour la Suisse

Les auteur-e-s

Beat Baumann, Marianne Bovay, Claudia Ermert Kaufmann, Caroline Knupfer, Jürg Krummenacher, Monika Pfaffinger, Heidi Simoni, Olivier Taramarcaz, Isabelle Villard

Dans sa dernière publication, la Commission fédérale de coordination pour les questions familiales (COFF) appelle de ses vœux l’introduction en Suisse d’un congé parental et d’une allocation parentale.

Dans cette optique, la COFF a élaboré un modèle détaillé, incluant l’impact sur les coûts et des propositions de financement. A l’avenir, les parents doivent pouvoir disposer en tout de 24 semaines de congé parental, à répartir entre eux. La COFF estime qu’introduire un congé parental, c’est investir dans les familles et les enfants. Selon elle, la création d’un tel congé coûterait de 1,1 à 1,2 milliard de francs. Un financement de l’allocation parentale imputé sur les allocations pour perte de gain (APG) engendrerait une augmentation du taux de prélèvement sur les salaires de 0,2 point pour les employés comme pour les employeurs. En cas de financement par le biais de la TVA, le taux serait relevé de 0,4 à 0,5 point.

La publication peut être commandée gratuitement auprès de l' Office fédéral des constructions et de la logistique OFCL (n° de commande: 301.610f).