Définition politique familiale

Par politique familiale au sens large la COFF entend toutes les activités sociétales et étatiques qui ont une influence positive sur l’organisation des familles et de leurs tâches.

La politique familiale au sens strictdésigne les activités, les mesures et les institutions publiques visant à reconnaître, à promouvoir ou à influencer positivement la situation des familles et les prestations qu'elles fournissent.

Les prestations des familles ont à voir autant avec la couverture des besoins vitaux, l’attention et les soins (« care ») qu’avec l’« apprentissage générationnel », c’est-à-dire les processus liés à la transmission de l’héritage social et culturel. Elles constituent à la fois un capital humain et un poten-tiel humain : elles sont des univers de vie à l’intérieur desquels se transmettent des « compétences d’existence ». Mais leurs prestations ont aussi pour la société une valeur économique, tant il est vrai que, traduit en termes de dépenses, le temps consacré aux tâches familiales représente un montant équivalent à la moitié du produit intérieur brut.

La politique familiale est une tâche pluridisciplinaire que l’on ne peut réduire à un seul domaine poli-ique. Elle est étroitement liée à de nombreuses politiques : éducation, politique sociale, santé, éco-omie, fiscalité, migration, démographie, égalité et générations.

Les prestations des familles renforcent la société. Mais l’évolution de la société se répercute aussi sur les familles. De ce fait, la politique familiale est toujours aussi une politique sociétale. Au plan conceptuel, la politique familiale comprend des mesures monétaires, comme les allocations familiales ou les allégements fiscaux, et des mesures non monétaires, comme la création de structures.

Objectifs de la politique familiale selon la COFF

  • reconnaître et soutenir les prestations fournies par les familles selon les phases qu’elles traversent;
  • respecter la variété des formes de vie familiale et veiller à ce qu’aucune d’entre elles ne soit pénalisée à cause de son origine ou de sa composition;
  • améliorer les conditions de vie des familles, et en particulier les possibilités de concilier famille, formation et travail;
  • instaurer une juste compensation des charges et des prestations familiales;
  • garantir la sécurité matérielle des familles et permettre à chaque enfant de grandir dans la dignité;
  • atténuer les charges particulières qui pèsent sur les familles et améliorer la situation de celles qui vivent dans le besoin;
  • faire primer le bien de l’enfant et se préoccuper des besoins et des droits des enfants;
  • reconnaître l’importance clé de la formation et élaborer des mesures s’appuyant sur une conception globale de la formation et du développement et sur l’égalité des chances
  • soutenir l’égalité entre les sexes.